Action 2 juillet 2018 en soutien à notre camarade de JTEKT – A partir de 12 h 00 devant l’entrée de JTEKT, av de Strasbourg à CHEVIGNY.

Le DS CGT de chez JTEKT (équipementier automobile) est convoqué par la direction le lundi 2 juillet  à 13h30 pour un entretien préalable à sanction pouvant aller jusqu’au licenciement !

Pas de dialogue social chez JTEKT, mais un management agressif et par la peur. Pour exemples, un chef derrière les salariés, les mains croisées, des chronomètres pour nous rappeler que nous n’allons pas assez vite, des brimades répétées aux briefings, des petites réflexions en cours de journées, des intérimaires sous pressions qui reçoivent sur leur portable des messages de ADECCO. Certains intérimaires se sont plaints de ces méthodes, la réaction de la direction a été immédiate… On a arrêté leur contrat !

Le DS CGT de chez JTEKT est intervenu pour mettre fin à une des nombreuses « séances de brimades » dont raffole le chef d’une équipe composé essentiellement d’intérimaires : la réaction de la direction tombe : convocation pour un entretien préalable à sanction pouvant aller jusqu’au licenciement.

Tout cela n’a qu’un but,  faire baisser la tête aux salariés !

La direction a annoncé la couleur : elle veut augmenter la productivité des ouvriers de 72 % en 2 ans…Il va falloir travailler plus, sans gagner plus et sans broncher !

L’Union Départementale appelle donc tous les camarades disponibles à cette date à se rassembler avec les camarades du Syndicat CGT de JTEKT en solidarité avec le DS et pour montrer à la direction mais aussi aux salariés qu’il n’est pas seul et que lorsque l’on s’attaque à un camarade, on s’attaque à toute la CGT !!!

Le lundi 2 juillet 2018 à partir de 12 h 00 devant l’entrée de JTEKT, av de Strasbourg à CHEVIGNY.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *